« VITA FUGIT »

VITA FUGIT

( à M.-J.)

Toi, la parente

Que la vie m’a apportée

Telle une farce, le premier avril

Et qu’ insouciante, insolente,

Elle m’a laissée presque une année.

 ————————————

Toi que la vie a mise quasi en exil

Par maladie et souffrance,

Toi, un peu côtoyée en enfance

Puis retrouvée, des lustres et lustres après,

Toi, bien loin, alors par deux fois rencontrée,

————————————–

Comme prévu, hélas, t’en es allée

Bien jeune, emportant la part de secret

Qu’avec moi tu cherchais à comprendre.

Toi, l’Inattendue, la Donnée, la Rendue,

———————————————

Je pense, en ce jour malheureux, à tes cendres.

Publicités

2 réflexions sur “« VITA FUGIT »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s