Quoi de neuf chez moi- auteur et amateur de littérature ?

nez rouge (2)

À vrai dire, rien d’encore fondamental, mais des pistes, parfois intéressantes :

– Je suis surpris de la rapidité avec laquelle je me suis familiarisé avec ma liseuse et de l’agrément que je trouve à la lecture par ce biais, sans compter les économies que ce moyen de lecture-là  engendre. personnellement je ne trouve pas ce mode d’approche moins intéressant que le fait d’aborder un texte par la version livre.

– Je vais probablement mettre un bémol à ma participation aux salons du livre où, au moins en Île de France et peut-être de par l’énorme offre de loisirs et de sollicitations qui s’y trouve, on place peu d’ouvrages. Je vais me concentrer davantage sur les dédicaces dans les espaces culturels des grandes surfaces, plus « productifs » si l’on veut avant tout être lu, tout en gardant néanmoins quelques salons, incomparables pour les échanges conviviaux entre auteurs, éditeurs et parfois avec le public, lorsqu’il s’y intéresse aux livres.

– De bon espoirs de participer à un salon du livre dans mon Nord natal et chéri en tant qu’invité par l’organisation, ce qui pour moi serait une première. Je serai bientôt fixé.

– Cela fait quasiment deux mois que je suis en passe de signer un contrat d’édition pour mon dernier travail, encore une longue novella (roman très court) consacrée au thème de la filiation et de la quête d’identité. La concrétisation tarde un peu, je vous préviendrai en temps voulu.

– J’ai hâte, car avec ma paresse et ma procrastination coutumières, je sais que je ne réfléchirai vraiment au thème de mon dixième livre qu’une fois cette étape franchie, le dos au mur. Il faut dire que la recherche du sujet étant pour moi la tâche la plus ardue dans l’écriture ( une variante de « tu enfanteras dans la douleur »), et vu mes défauts susmentionnés, je repousse, je repousse jusqu’à ce que je ne puisse plus. Lorsqu’un contrat est signé, je me dis : bon, là il faut vraiment t’y mettre, que vas-tu produire car – vous l’aurez compris – gagné il y a vingt ans par le virus de l’écriture, je ne puis – comme beaucoup d’auteurs, j’imagine – m’en passer complètement. J’occupe ces périodes d’entre-deux par la rédaction de poésies : effort intense, mais bref… 🙂 qui apporte lui aussi toutes les joies de la création (ici littéraire).

Voilou pour l’essentiel, dans ces domaines-là.

Publicités

9 réflexions sur “Quoi de neuf chez moi- auteur et amateur de littérature ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s