Les aventures du capitaine Alatriste (brève de lecture)

Série d’Arturo-Rerez-ReverteArturo Biographie de l’auteur Arturo Pérez-Reverte est né à Carthagène, Espagne, en 1951. Il a été grand reporter et correspondant de guerre pendant vingt et un ans. Ses romans sont des succès mondiaux, et plusieurs d’entre eux ont été portés à l’écran. Il partage aujourd’hui sa vie entre l’écriture et sa passion pour la mer et la navigation. Il est membre de la Real Academia Espanola de las Letras. « Les Alatriste » : 8 tomes au moins sont parus en France :

1996 Le Capitaine Alatriste

1997 Les Bûchers de Bocanegra

1998 Le Soleil de Breda

2000  L’Or du roi

2003 Le Gentilhomme au pourpoint jaune

2006 Corsaires du levant

2012 Le Pont des assassins

2014 La patience du franc-tireur

Je n’ai lu personnellement que 6 tomes parus en France des Aventures du Capitaine Alatriste et j’ai adoré ce foisonnement baroque dans l’épopée. Un mot à leur propos : narration des aventures hautes en couleur d’un nobliau désargenté, genre de mercenaire, et de son page lors ce campagnes en Flandres par l’armée espagnole vers 1750. Cape et épée et…..délicieux de vie, de rebondissements, traîtres, complots, éxécutions, fastes de la cour d’Espagne. Un délice. Pour « Corsaires du levant », même si ce n’est pas déplaisant, j’ai quand même eu l’impression que l’auteur commençait à exploiter la veine un peu trop. Il faudrait que j’essaie les deux derniers de cette série . Autres livres : je vais mettre un mot du « Peintre des batailles » en com., auteur Arturo-Perez-Reverte.

Publicités

4 réflexions sur “Les aventures du capitaine Alatriste (brève de lecture)

  1. « Le peintre des batailles » : j’aime assez, je dirais c’est bon mais pas exceptionnel. Je ne retrouve pas la verve et le foisonnement baroque et épique des Alatriste qui m’enchantent. Ici c’est grave , une réflexion sur le bien, le mal, la vie. Intéressant certes mais…… J’ai eu le mêmes échos d’autres amateurs de Perez-Reverte. D’aucuns ont même présenté ce livre comme une somme, l’aboutissement de son oeuvre. Je n’adh’ère pas à cela. La fin du livre est effectivement un peu plus « dramatique » et ça m’a mieux convenu.
    Un bon livre à mes yeux.

    J'aime

  2. Pris par la patrouille mon cher J.C! Il manque le 1er de la liste: « El Capitan Alatriste ».
    Fan de roman picaresque (version « hard » du roman d’apprentissage?), c’est surtout cette dimension qui m’a pris au collet! De ce point de vue, le « Capitan » est un personnage à la fois second et référent. Raison pour laquelle Reverte ne pouvait pas exploiter la veine triop longtemps, le sujet principal (comment Inigo est devenu un homme) étant traité.
    Et puis quels titres! un seul (Limpieza de Sangre) n’est pas directement traduit, mais « Les Bûchers de Bocanegra », ça tien la route aussi!
    Déception personnelle: hormis cette série, Perez-Reverte est nettement moins séduisant.
    A mon sens…

    Aimé par 1 personne

    1. La paresse, mon cher Jacques : j’ai piqué la liste quelque part. Grand merci à toi d’avoir rectifié.
      (Ajout : en fait, il y était : c’est la mise en page qui l’a fait sauter, bizarrement). Et un immense merci pour m’avoir fait découvrir cet auteur et surtout cette série !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s