L’école : billet d’humeur

greve à l'école

Ex-professeur de lycée syndicaliste, je ne suis actuellement plus dans « le circuit », ayant atteint les rives de la retraite.

J’espère cependant que, le 17 septembre, la grève unitaire des enseignants, Snes-FSU, Snep, FO, CGT, Snalc-FGAF ,SUD, Snetaa, Sies, Sncl, Cnga-CGC (mis à part deux syndicats ici très minoritaires) sera le début d’une grande mobilisation des collègues et des parents pour mettre à mal cette nouvelle réforme du collège que ce gouvernement veut imposer.

Sous des apparences de démocratisation et d’égalitarisme (mal compris), ce serait quasiment le coup de grâce donné à une institution qui a su de tout temps prouver sa valeur et qui est hélas malmenée depuis 40 ans : on va de Charybde en Scylla dans notre société, elle aussi décadente. Tout est, selon moi, lié : recul des valeurs humaines : solidarité, respect, politesse, en revanche règne du mépris du savoir etc, et ce tant à l’école que dans le groupe social.

Je pense que, pour l’école, ces ideaux réformateurs de l’après-guerre ont été inspirés par des gens de gauche sincères qui croyaient en leurs principes et qui ont élaboré le plan Langevin Wallon, ayant inspiré le début de ces évolutions. Hélas, la mise en oeuvre a été, selon moi, dévoyée au fil du temps par quelques politiciens idéologues, voire démagogiques, carriéristes ou lâches et quasiment personne à droite ou à gauche n’a tenté d’enrayer ce déclin de l’école. Mes collègues professeurs en souffrent au quotidien et savent ce qu’il en est. Et je n’ai pas parlé des jeunes qui, au final, en pâtissent : la France de demain.

Nombre d’intellectuels de tous bords, des vrais – pas des pseudo – ont souligné le caractère absurde de la plupart des choses envisagées. Il est plus que temps que cela cesse et qu’un grand mouvement, d’ampleur nationale, mette un coup d’arrêt à cette évolution funeste.

Parents, soutenez les professeurs d’école ou du secondaire en grève le 17 septembre ! Ce n’est jamais par plaisir qu’ils offrent un trentième de leur salaire ( maigre et dévalorisé) à l’État. Une réforme, oui ; surtout pas celle-là !

D’autres infos ici : paru dans l’Obs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s