Carte blanche à Anne Ledru (B)

anne-ledru-2210412-250-400 (250x349) (250x349)

Anne est Belge et vit en Wallonie. J’ai déjà eu l’occasion de rédiger un article sur son roman « La face cachée de la lune » (ed. Chloé des Lys) ICI.

Elle est aussi une militante engagée dans diverses actions. Elle nous donne aujourd’hui un poème dédié à un jeune Palestinien qu’elle ne connaissait pas.

Pour Wi’am

 

L’histoire ne nous apprend rien,

L’histoire se répète sans fin.

—————————-

Hier, leur maison ont été volée et pillée.

Dans des camps, ils ont été exterminés.

Aujourd’hui, ils détruisent vos oliviers.

Dans des camps, ils vous laissent crever.

——————————–

L’histoire ne nous apprend rien,

L’histoire se répète sans fin.

——————————-

Hier, ils ont eu soif et faim.

Ils ont dû fermer leur magasin.

Aujourd’hui, ils confisquent l’eau du Jourdain

Et vous empêchent de produire du pain.

—————————————-

L’histoire ne nous apprend rien,

L’histoire se répète sans fin.

—————————————-

Hier, leurs synagogues ont été rasées.

Aujourd’hui, ils détruisent vos mosquées.

Ils vous chassent de vos terres.

Et pourtant vous êtes leurs frères.

—————————————–

L’histoire ne nous apprend rien,

L’histoire se répète sans fin.

—————————————–

A Berlin on a détruit le mur de la honte.

A Jérusalem, un nouveau mur monte.

Un mur qui chaque matin

Leur fait gagner du terrain.

—————————————–

L’histoire ne nous apprend rien,

L’histoire se répète sans fin.

—————————————–

Aujourd’hui le mot sioniste

Rime étrangement avec égoïste.

Pourtant je sais qu’il existe

Des deux côtés des non-extrémistes.

—————————————

L’histoire ne nous apprend rien,

L’histoire se répète sans fin.

—————————————-

Aujourd’hui, c’est la Palestine

Que lentement on assassine

Comment faire la différence

Entre terrorisme et résistance ?

—————————————

L’histoire ne nous apprend rien,

L’histoire se répète sans fin.

——————————————-

Il y en a qui se souviennent,

Qui pour la paix se démènent.

Mais ils n’arrivent pas

A faire entendre leur voix.

—————————————

L’histoire ne nous apprend rien,

L’histoire se répète sans fin.

——————————————-

Dieu de Mahommed, de Moïse et de Jésus,

Où es-tu et que fais-tu?

Ton message d’amour n’a pas

Touché le coeur des décideurs là-bas.

————————————-

L’histoire ne nous apprend rien,

L’histoire se répète sans fin.

—————————————–

Aujourd’hui que font ceux d’Angleterre

Qui ont promis votre terre

A un peuple de migrants

Qui maintenant sont vos occupants?

—————————————

L’histoire ne nous apprend rien,

L’histoire se répète sans fin.

——————————————-

Et dans mon pays Belgique

Qui te semble magnifique

Ce n’est certes pas la guerre

Mais on se bat pour des frontières.

——————————————

L’histoire ne nous apprend rien,

L’histoire se répète sans fin.

—————————————-

L’homme a besoin d’un territoire

Pour marquer sa puisance et sa gloire

Au risque d’appauvrir les uns

Ou risquer la sécurité de chacun.

————————————-

Il faut que l’histoire nous apprenne.

Il faut qu’on se souvienne.

————————————-

Et moi que puis-je faire

Sinon coucher ma colère

Sur ce papier glacé

Pour te l’envoyer ?

Et pour que l’on se souvienne

Pour que l’histoire apprenne.

 

Mis en musique et images par Abdessatar KlaiICI

Publicités

7 réflexions sur “Carte blanche à Anne Ledru (B)

  1. Touchant poème d’une auteure dont j’ai moi-aussi aimé le livre « La face cachée de la lune »… et voici l’occasion de la découvrir en poème aussi!

    Bon lundi de Pâques

    J'aime

  2. Ce que l’on vit aujourd’hui en Europe, aux États unis et ailleurs c’est le quotidien des Israéliens. Cependant les Israéliens soignent les Palestiniens dans leurs hôpitaux (opérations du coeur et autres graves interventions), font travailler des Palestiniens, ont des forces vives qui font de la recherche et dont profitent, quoiqu’on en dise, les Palestiniens… Mais ils ont comme nous besoin de sécurité et donc doivent se prémunir… Si les frères Musulmans riches et prospères volaient au secours des Palestiniens, leur donnaient de l’argent au lieu d’acheter des armes peut-être que le monde irait mieux… mais ça ne les intéresse pas… Mieux ça alimente la haine de les abandonner à leur sort… Ne nous laissons pas aveugler par des situations de façades… Grattons un peu… enlevons la couche superficielle et « aide-toi le ciel t’aidera » Le ciel des hommes de toutes cultures et non le ciel de quelques barbares… Bonnes fêtes pascales.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s