Vers de futurs livres

take your chance (1000x625)

J’ai signé un contrat le 5 avril avec les éditions Take your Chance qui vont rééditer mon « La fin, les moyens » (sous-titre : un avatar du féminisme) paru initialement en septembre 2013 et ayant « bénéficié » alors d’un très faible tirage…

Il va reparaître (probablement à la mi-juin) en version e-book et papier à la demande, augmenté de 10% de contenu.

Il s’agit d’une novella de 16 605 mots, 95 316 signes, traitant des débuts du féminisme en France en 1978.
Elle est très noire.

C’est un roman court, coup de poing, avec pour cadre un juge à la retraite qui libère sa conscience sur une affaire qu’il a eue à traiter et dont il fait le récit vivant (non narratif).
Le « roman » est historico-socialo-politico- philosophique (ou « moral ») sur cette question : jusqu’où peut-on aller pour défendre une cause que l’on pense juste ?

… Les années 70. Leur vent de libéralisme mais aussi d’agitation socialo-politique. Trois femmes que leurs choix portent vers le féminisme vont être prises dans ce tourbillon, jusqu’à l’irrémédiable…
Ce texte dépeint le destin tragique de ces femmes qui vont être victimes autant de leurs convictions que des circonstances. Plus largement, il nous interroge sur la légitimité des méthodes employées quand on se bat pour une cause. L’arrière-plan historique et politico-social est très solide, quoique pour partie imaginaire.
Bien que je propose in fine une interprétation, à mon sens on devrait pouvoir conclure dans des directions très opposées. En tout cas, cela devrait susciter la réflexion.

Prenez date !

Parallèlement, j’ai travaillé à regrouper une cinquantaine de mes poèmes, écrits sur plusieurs années, autour de deux sujets principaux : la vie d’une part, l’eau d’autre part. Ils ont été publiés, pour certains d’entre eux, un à un, au fil des ans, sur le site de lecture en ligne atramenta.net. Il pourrait y avoir 4 pôles principaux : eaux diverses, le lac, la mare, la vie.

Ce sera probablement édité par les éditions Hugues Facorat, qui m’ont donné leur accord de principe, elles qui ont déjà publié mon recueil de poésie « Saisons poétiques en train », fin décembre 2014.

J’ai également un roman court très avancé sur le thème du sort réservé aux « anciens », dès l’arrêt de l’activité professionnelle, dans notre société moderne.

Réédition du 5 ème livre donc et éventuelle parution d’un dixième et d’un onzième. Il me restera à chercher un nouveau thème pour une fiction, voire à poursuivre le regroupement de mes nombreux poèmes… De l’occupation, en somme.

Publicités

3 réflexions sur “Vers de futurs livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s