La mare apaisée (prose poétique)

2016-07-23 001

Voici le 28 ème texte des actuels 29 que j’ai déjà consacrés à cette mare, essentiellement des poésies. Vous  trouverez le lien y menant à la fin de cet écrit.

La mare apaisée

16h30. Touffeur d’août.

On cherche l’ombre, fort heureusement ici profuse. Au banc règne la paix. Le murmure de l’eau tombant là-bas sur la rocaille berce l’esprit. Bien-être de la solitude en ce lieu.

Seuls les commérages de trois dames âgées, sur le banc assez proche, troublent la quiétude.

Essayer de les oublier, mais le volume sonore rend la chose difficile. Occulter mentalement, chercher le secret des pensées. Les voix parviennent par intermittence, en éclats.

Le vert de l’eau est sombre, dans l’ombre portée du feuillage de l’île. Par endroits, dans le soleil, l’œil est attiré par les ridules que font naître la toute petite brise ou la nage désordonnée des nombreux canards, canes et canetons.

Tiens, les voilà qui s’excitent pour quelque croûte de pain, palmant à l’envi derrière le plus leste d’entre eux. Vite le calme revient.

Lever les yeux et admirer les cimes immobiles ; dans la lumière, elles se détachent sur un fond bleu ciel. L’expression prend tout son sens quand la trame des nuages reste légère, lointaine, diffuse et laiteuse. Une connaissance passe sur le sentier. Quelques mots de sociabilité, et de nouveau la paix.

Dans les denses ramures un oisillon pépie, sans doute appelant sa mère, affamé.

Une poule d’eau, éclat noir et tache rouge, fend le vert bouteille du plan et se dirige vers moi, tout comme, sur le bord, ce canard hardi. Il s’approche encore. Nous nous regardons. Rassurés par mon immobilité, sa cane et leur rejeton, déjà de belle taille, semi-adulte, le rejoignent et les voilà qui picorent l’herbe de la berge. Seul mon stylo se meut, imperceptiblement, sur le carnet. L’instant est doux et plein.

Regarder, décrire, écrire, être, créer, cela aussi s’appelle vivre !


Ma collection « La mare »  http://www.atramenta.net/collections/la-mare/1578-913

Publicités

4 réflexions sur “La mare apaisée (prose poétique)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s